A la Une
  Saint Clément-de-Rivière s’est plongé  le week-end dernier  dans la culture : Littéraire musicale & artistique…
Saint Clément-de-Rivière s’est plongé le week-end dernier dans la culture : Littéraire musicale & artistique…

Le plaisir, l’émotion, la réflexion ont émaillé ces deux brillantes après-midi du samedi et du dimanche .

Nombre de Saint-clémentois et voisins s’y sont retrouvés réunis par le (bon) goût de la lecture, de la musique, de l’écrit et du savoir….Le tout avec sourires  et bonne humeur.

Les échanges se poursuivant entre spectateurs et avec intervenants et artistes autour de café ou thé dans le coin salon de thé/pause café puis d’’un verre et d’un joli buffet…

Pour donner le ton du plaisir et de la qualité l’après-midi du samedi s’est ouvert par "un concert petit format", magnifique "concertino" offert à Saint-Clément par ces deux amis de notre commune : Alexandre Benderski, violoniste virtuose que connaissent et apprécient comme directeur artistique  de « l’Orchestre de chambre du Languedoc » les mélomanes saint clémentois; Accompagné par l’excellent pianiste Jean Sandor  dont  la réputation a dépassé notre région…

Un programme accessible mais d’exécution relevée  a transporté le public et l’a mis dans l’état de sérénité et de concentration propice au jeu de connaissances littéraires préparé par les bibliothécaires de "Bibliothèque Pour Tous" : des textes à orientation historique et leurs  auteurs  à retrouver et reconnaître…Pas de "sans- faute" mais 5 gagnants(es) (dont Mme Cayzac et 2 "dignes" membres de l’association Lectures Plurielles).

M. le Maire  leur remit  les livres cadeaux offerts par notre partenaire Carrefour. Les livres ou plutôt "l’écriture des livres", au centre des  échanges entre les auteurs(es) présents(es) lors de « la Table Ronde » qui suivit.Il fut question de l’inspiration : qu’est-ce qui prévaut et comment l’écrivain s’arrange  entre  les réalités de sa vie et /ou les faits historiques qu’il a l’ambition de retranscrire pour construire une histoire? Comment comble-t-il "les trous" de la connaissance historique? Comment transforme-t-il  leur propre réalité? Chacun y  exprima sa conception …Partagée ou pas…

Au-revoir les auteurs chevronnés et les textes célèbres ! Ce sont des plumes  féminines  engagées pour un premier livre dans l’écriture d’aujourd’hui  que  deux clubs,  Lectures Plurielles et Zonta Olympe de Gouges encouragent et soutiennent conformément  à leurs objectifs et  leur mission.Le prix de "la 1ere œuvre d’une auteure" fut  remis cette année  à Marine Mazel, pour le recueil Equilibres,   par le Dr Laurence Cristol, Conseillère Départementale et Municipale qui se fait devoir et plaisir de participer tous les ans à cette promotion et récompense de l’écriture au féminin. .

Dimanche Après-midi : "Paroles de poètes mises en musique" : délicieux  récital par la voix de Max Boyer et le piano de Michel Ségarra, Textes  de Gaston Couté sur la société d ’avant  1914 et autres auteurs de la chanson française ( Brassens, Ferré, Aragon, Caussimon…).Les deux artistes avaient parfaitement compris leur rôle dans cette manifestation littéraire : choix des  chansons , ordre de programmation  parfaitement insérés dans notre thématique et  chantés et joués   dans cet esprit ! Voix et piano autour de textes de qualité ont permis au public de s’immerger dans une écoute attentive.

Ceci utile et nécessaire pour suivre la réflexion du conférencier–invité, M. Jean Barrot, professeur prépa HEC et maître de conférence Sciences PO Paris. Il nous a demandé et a répondu lui-même Pourquoi fait-on de l’histoire ? Une vaste culture universelle lui a permis de parcourir bien des  champs d’investigation de l’évolution des sociétés humaines…

Arts, littérature,, géographie, démographie, sociologie, psychologie  individuelle et de groupe, religions, croyances, mythologies… Tout fut abordé et croisé pour nous donner des outils  d‘approche  de l’histoire : comment on construit et on reçoit la relation de notre histoire et dans quel but  et quels effets? Pédagogie, clarté, accessibilité, hauteur de vue et de connaissances : maîtres-mots  de la prestation de Jean Barrot (  sa venue due  à l’association Pause- Culture  de Saint Gély et à sa présidente  Aline Flament).

 
Diaporama (9)
© 2015 Mairie de Saint Clément de Rivière | Plan du site | Mentions légales